L'Ordre Kabbalistique de la Rose † Croix

Ordre Kabbalistique de la Rose†Croix
L’Ordre Kabbalistique de la Rose†Croix a été créé par Stanislas de Guaita et Josephin Péladan en 1888. Il est le premier Ordre Rose-Croix à avoir existé dans l'époque. Papus (1865-1916) en a été membre en tant que Docteur-en-Kabbale, l’un des plus haut grades.

Son rôle était de parfaire la formation des Martinistes par une instruction sanctionnée par différents diplômes.

L’abréviation courante pour désigner cet Ordre est OKR+C.

Voici comment ça se passait en 1895 pour entrer dans la confrérie.

 

Extrait des règlements d’admission, en 1895

Josephin Péladan
Josephin Sar Péladan
L'Ordre Kabbalistique de la Rose†Croix comprend trois Grades, plus un Suprême Conseil et un directeur de l'Ordre.

Le Suprême Conseil, présidé par Stanislas du Guaita, comprend trois Chambres :
la Chambre de Direction,
la Chambre de Justice,
la Chambre d'Administration.
 
Papus
Gérard Encausse, dit Papus
Un règlement particulier détermine la composition du Suprême Conseil, et le mode d'élection et de renouvellement de ses membres.

Tous les grades de l'Ordre de la Rose†Croix sont acquis à l'examen. Aucune dérogation ne sera faite à ce principe.

Les grades sont au nombre de trois, conférant tous la dignité de Rose†Croix avec le titre de :
- bachelier-en-kabbale pour le premier,
- licencié-en-kabbale pour le second,
- et docteur-en-kabbale pour le troisième.
 
On verra par là, la mise en action du programme de l'Ordre :
1° : Ignorer les ignorants sans commisération.
2° : Former un noyau sérieux d'hommes instruits pour la conservation des traditions hermétiques.
3° : Mettre le public à même de juger, par la lecture des thèses de licence et de doctorat qui seront publiées, que les titres portés par les membres de l'Ordre sont le fruit d'un travail sérieux et ne sont pas donnés suivant le bon plaisir d'un quelconque.
 

Comment devenir rosicrucien ?

Appartenir à l'Ordre de la Rose-Croix
Toute personne désirant entrer dans l'Ordre doit en faire la demande personnelle à M. Papus, 79, rue du Faubourg Poissonnière, Paris. Une enquête est aussitôt ouverte sur le candidat d’après les titres fournis par lui-même à l'appui de sa demande, et d'après toutes les indications que le Suprême Conseil pourra recueillir.

Si cette enquête est favorable le candidat est convoqué devant le jury d'examen au jour et à l'heure déterminés par le règlement.

Le premier examen porte :
1- Sur l’histoire générale de la tradition orientale, nommément sur l'Ordre de la Rose†Croix et les tentatives d’accaparement dont cet ordre a été l’objet de la part des divers sectarismes.
2- Sur la connaissance des lettres hébraïques, de leur forme et de leur nom.

La satisfaction aux connaissances énoncées dans ce programme donne au candidat le titre de bachelier et un diplôme spécial lui est délivré.

En cas d’échec à l’examen, l’ajournement est de deux mois.
 

Obtenir une licence en Kabbale

Le second examen porte :
A-1- Sur l'Histoire générale de la tradition religieuse au cours des âges, en insistant particulièrement sur l’unité du dogme à travers la multiplicité des symboles.
A-2- Sur la connaissance des mots hébraïques quant à leur constitution, sans insister sur leur sens, non plus que sur les points-voyelles.

Cette partie de l’examen est orale, et, en cas de réception, elle est acquise au candidat.

B- Outre cette partie orale, un examen écrit portant sur une question philosophique, morale ou mystique doit être subi par le candidat. Deux heures sont données pour cette composition.

La réception à l’examen donne le litre de licencié en kabbale, et un diplôme spécial est délivré au candidat.

Le troisième examen consiste en la soutenance d’une thèse avec discussion sur tous les points de la Tradition orale.

Cette thèse peut consister soit dans une œuvre originale, soit dans la traduction d'un ouvrage ou d'une partie d’un ouvrage ésotérique avec commentaires.

Pour les membres de province ou de l'étranger, les examens oraux sont remplacés par des thèses écrites.

Telles sont les conditions générales sommairement résumées. Les règlements détaillés seront adressés sur demande.

Il existe encore aujourd’hui

Bien entendu Papus, décédé en 1916, ne vous répondra pas si vous écrivez à l’adresse indiquée. Mais l’ Ordre Kabbalistique de la Rose+Croix existe encore aujourd’hui. Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant son site internet.