Les prophéties du jour maudit

Calendrier Maya
La planète Terre, bien qu'il existe de nombreuses théories sur son âge et son origine, satisfait à un fait certain : notre planète a des milliards d'années. Et l’existence de l’humanité à sa surface est relativement récente et fragile. Au cours de l'histoire, la plus grande menace pour l'humanité est apparue sous la forme de catastrophes naturelles. Mais cela signifie-t-il que le monde se terminera le 21 décembre 2012 ? Des preuves récentes ont montré que les anciens Mayas possédaient une connaissance de l'univers et de son destin que nous commençons tout juste à comprendre.

Les calendriers anciens prévoyaient un compte à rebours mortel. Les Mayas ont l’opinion suivante : il se reproduira ce qui s’est passé dans le passé. Ce pourrait être un alignement galactique, déclenchant une vague de catastrophes naturelles. C'est comme avoir tout un tas de tremblements de terre massifs en même temps.

Notre planète pourrait-elle vraiment être menacée d'extinction ? Ces changements pourraient modifier nos vies ou tout simplement mettre fin à la vie. Ou existe-t-il un autre programme, encore plus sournois ? Chaque âge pour les Mayas était clairement défini. Et cela était défini par le retour des dieux. Selon les Mayas, le monde a déjà pris fin quatre fois avant ce cataclysme. Il s'est terminé avant dans le feu et dans la glace et dans l'eau. Ce prochain cataclysme pourrait être une combinaison de tout cela ou même de quelque chose de complètement différent.

Des millions de personnes dans le monde croient que des extraterrestres nous ont visités. Et si c'était vrai ? Les anciens extraterrestres ont-ils vraiment contribué à façonner notre histoire ? Et dans l’affirmative, la preuve d’un contact avec des extraterrestres pourrait-elle aider à percer le mystère des prophéties mayas de la fin du monde ?


Au Mexique, dans la péninsule du Yucatan, pendant plus de 2 000 ans, les jungles inondées de pluie et les plaines fertiles ont abrité l’une des plus grandes civilisations du monde antique, les mayas. Les chercheurs estiment qu'entre 250 et 900 ans avant J.C., la population Maya comptait entre 15 et 20 millions d'individus et s'étendait jusqu'au sud du Costa Rica et du Guatemala.

Non seulement les Mayas connaissaient notre place dans l'univers, mais ils connaissaient également l'âge de l'univers. Les Mayas ont fixé la date de naissance de l'univers à 16,4 milliards d'années. La science moderne la situe aujourd'hui à environ 14,5 ou peut-être 15 milliards d'années. Et pourtant, plus notre technologie s'améliore, plus nous commençons à nous rendre compte que les Mayas avaient raison.

Est-il donc possible, comme le prédisaient les Mayas, que la Terre et le Soleil s'alignent sur un trou noir le 21 décembre 2012 ? Et si oui, un tel événement cosmique aura-t-il des conséquences désastreuses pour notre monde ?
 

Les Mayas sont obsédés par le temps

Des preuves archéologiques démontrent que les Mayas ont été l’un des premiers peuples anciens à avoir développé un langage écrit, à utiliser des méthodes mathématiques modernes et à construire d’énormes observatoires célestes à plusieurs étages. Tout cela à un moment où les Européens luttaient contre le prétendu âge des ténèbres.

Les Mayas sont considérés comme l'une des plus grandes civilisations avancées avec une astronomie hyper sophistiquée, l'astrologie, la trigonométrie, l'architecture, tout cela alors que les Européens se roulaient dans la boue à la même époque. Mais la réalisation la plus étonnante des Mayas a été leur système de cartographie des étoiles et des planètes sous forme de calendrier.

Les mayas voulaient contrôler le temps plus que tout autre chose. L'écoulement du temps revêtait quelque chose de magique, quelque chose de puissant. Ils suivaient en particulier Vénus, les phases de la lune, les éclipses, mais ils suivaient également la précession, qui est un cycle extrêmement long. Cela signifie que chaque année, par exemple, le 15 mars, les Pléiades se lèvent pour la première fois dans le ciel. Si vous attendez 72 ans, le jour du lever des Pléiades sera un jour plus tôt. Si vous attendez encore 72 ans, ce sera encore un jour plus tôt. Et si vous attendez 26 000 ans, les Pléiades reviendront au même jour.

Selon les spécialistes, les Mayas croyaient que le temps, à l'instar des étoiles, évoluait selon des schémas répétés appelés cycles calendaires et que ces cycles pouvaient être utilisés pour prédire des événements futurs. L'un de ces cycles calendaires, le compte long maya, s'étendait sur 5125 ans et aurait du prendre fin le 21 décembre 2012.

Pourquoi avoir choisi la date 21 décembre 2012 ?

Mais pourquoi ? Pourquoi les Mayas ont-ils choisi cette date du 21 décembre 2012 ? Et qu'est-ce qu'ils croyaient qu'il arriverait à notre monde ? Peut-être un indice pourrait-il être trouvé dans un phénomène astronomique situé au centre de la galaxie, au cœur de la Voie lactée, dans une zone où on ne trouve aucune étoile.

Les Mayas savaient non seulement où se trouvait le centre de notre galaxie, mais ils comprirent que c'était un trou noir large d'une année-lumière qu'ils appelaient le Grand Rift. Les Mayas pensaient que c’était le lieu de naissance de l’univers et que tout ce qui existe provenait de là.

Et le 21 décembre 2012, la Terre, le soleil et ce point de naissance, le Grand Rift, sont tous parfaitement alignés. Et cela ne se produit que tous les 26 000 ans.

Le fait que le calendrier Compte Long Maya Long se termine le même jour que ce rare alignement de la Voie lactée est-il simplement du au hasard ? Et cette compréhension avancée des cycles célestes provient-elle vraiment d'anciens astronomes mayas qui observaient les étoiles à l'œil nu ? Les Mayas croyaient que cette connaissance leur venait de leurs dieux et que leurs dieux existaient alors dans les étoiles. Alors, est-il possible que ces dieux aient pu être en réalité des extraterrestres ? La réponse à cette question est oui, c'est possible.

Quelle était la source de la connaissance des Mayas ?

Selon les Mayas eux-mêmes, cette connaissance n’a pas été inventée, mais elle leur a été donnée en cadeau par les dieux. Le cadeau à l'époque n'était pas une chose matérielle. C'était la connaissance. La connaissance est la monnaie de l'univers.

Mais même si les informations relatives au calendrier Compte Long Maya proviennent d'une source extraterrestre lointaine, pourquoi 2012 ? En quoi cette date a-t-elle une signification particulière ? Les chercheurs pensent qu'un indice pourrait récemment avoir été découvert parmi les ruines de l'ancienne ville maya de Tortuguero. Un indice qui a été reconstitué à partir de fragments brisés d'un panneau de hiéroglyphes appelé Monument Numéro Six.

Selon les recherches, la seule et unique référence claire à la date figurant dans le compte long qui arrive en 2012 concerne le Monument Six de Tortuguero. En gros, l'inscription de Tortuguero était à moitié détruite, et tout le monde supposait que ce qu'elle disait, c'était que les neuf dieux reviendraient en décembre 2012. Mais les parties à moitié détruites de cette inscription sous-entendaient autre chose.

Pendant des années, les érudits ont écarté les preuves trouvées au monument de Tortuguero comme une anomalie solitaire sans signification particulière. Mais le 24 novembre 2011, l'Institut national d'archéologie et d'histoire du Mexique a révélé au monde l'existence d'un deuxième artefact. Une brique de boue séchée au soleil découverte dans l'ancienne ville maya de Comalcalco avec une inscription qui, selon de nombreuses personnes, fait référence à une date exacte, le 21 décembre 2012.

C'est l'une des milliers de briques de boue que nous avons trouvées à Comalcalco. Très peu d'entre elles portent des hiéroglyphes. L'une d'entre elle a une date inscrite dessus, ce qui est très rare. Il est indiqué : 4 Ahau, 3 Konkin, ce qui correspond à la fin du calendrier au cours de l'année 2012.

La brique de Comalcalco est importante car elle permet de vérifier l'inscription trouvée à Tortuguero. La brique a montré que les personnes qui pensaient que cela signifiait que les neuf dieux allaient revenir avaient raison.

En quoi cette date en fait une prophétie ?

Une visite extraterrestre ? Elle annoncerait la fin du monde ? Pour la plupart des archéologues et des chercheurs, le concept est un peu tiré par les cheveux, ils le considèrent plutôt comme une curiosité que comme une prophétie. Mais une caractéristique du hiéroglyphe de brique n'est pas si facile à ignorer. Les inscriptions sur la brique étaient apparemment gravées du côté intérieur, à l'abri des regards.

Pourquoi auraient-ils écrit une date sur une brique et l’auraient ensuite retournée avant de l'imbriquer dans un mur pour que personne ne puisse la voir ? Nous ne pouvons que spéculer sur les raisons, mais nous croyons que c’est parce que le roi au pouvoir, le prêtre ou celui qui a commandé le chantier de construction à Comalcalco ne voulait pas que cela soit de notoriété publique.

Pourquoi les Mayas conspirent-ils pour garder cette date secrète ? Était-ce pour éviter la panique mondiale ? Si la fin du calendrier maya était marquée par une fin d'année catastrophique, apocalyptique, cela pourrait être par exemple une inversion des pôles de la Terre, des volcans, des tremblements de terre et de gigantesques raz-de-marée. Ce serait une catastrophe à l'échelle planétaire.

Est-il vraiment possible, comme le pensent les partisans de la théorie des anciens astronautes, que les Mayas aient réellement reçu des connaissances astronomiques détaillées d'anciens visiteurs extraterrestres ? Et cela pourrait-il aider à expliquer pourquoi leur calendrier, qui prédit avec précision un alignement galactique extraordinaire, se termine apparemment le 21 décembre 2012 ? Peut-être que la réponse peut être trouvée en examinant les prophéties apocalyptiques d'autres cultures anciennes. Car si les Maya essayaient de nous avertir d'un futur cataclysme, pourrait-il y avoir d'autres preuves qu'ils n'étaient pas les seuls à le faire ?


Le 21 décembre 2012

Selon certains chercheurs et érudits, le 21 décembre 2012 est le jour où le calendrier maya suggère que le monde va se terminer. Mais il y a un autre aspect tout aussi curieux dans le calendrier maya ; ce n'est pas quand il se termine, mais quand il commence : Plus de 3 000 ans avant le début de la civilisation maya.

L'origine du calendrier compte long Maya, c'est à dire le point de départ, le premier jour, est le 13 août 3114 avant J.-C. Cette date reste un mystère. À l'époque, il n'y avait pas de Maya, alors pourquoi ont-ils projeté 3000 ans en arrière le début de leur calendrier ? D'après ce que nous avons appris sur les Maya, cela devrait être quelque chose d'astronomique.

L'une des idées sur la raison pour laquelle ils ont anti-daté le début de leur calendrier en 3114 avant J.-C. voudrait qu'un cataclysme se soit produit à cette date. Des recherches récentes ont révélé qu'un astéroïde ou plusieurs astéroïdes avaient touché une région autrichienne en Europe. Et cela aurait pu obstruer le ciel pendant plusieurs années, et c'est alors que le calendrier a commencé.

Des scientifiques de Harvard et de Princeton ont déclaré que cette catastrophe mondiale majeure, une glaciation massive de la planète, s'est produite au début de cet âge du calendrier maya. Cela s'est passé non pas dans des dizaines de milliers ou des centaines d'années, mais en quelques semaines, en quelques jours. Cela a pris tout le monde par surprise.

Selon les Mayas, nous arrivions à la fin du cinquième âge. Il y a eu quatre catastrophes avant nous. Chaque âge s'est terminé par une destruction de la Terre. Et nous arrivions maintenant à la fin du cinquième âge des Mayas, qui devait se terminer en décembre 2012. Selon les prévisions mayas, cela devait se terminer également par une catastrophe géante... qui pourtant n'a pas eu lieu. Pourquoi ?

L'inversion des pôles est-elle prévisible ?

Les Tibétains croient que le soleil est une lentille qui active et amplifie les choses qui se cachent derrière ou les choses qui passent devant. Si c'est le cas, en décembre 2012, venant du centre de la galaxie et provenant de la faille obscure qui vient du ventre de la galaxie, si vous voulez, qui va maintenant être amplifié par le soleil, cela va avoir une sorte d'effet sur l'humanité.

Nous pensons que les Mayas comprenaient la mécanique céleste. Ils ont compris que le soleil traversait des changements. Et donc notre conviction est que quelque chose va se passer avec le soleil. Nous savons d'expérience que les éruptions solaires peuvent interférer avec les équipements électroniques. Nous pourrions voir le réseau électrique tomber en panne, par exemple. Nous pourrions voir des changements majeurs dans la société moderne qui pourraient nous paralyser. Mais si nous parlons de perdre cette capacité pendant une période prolongée, je pense que nous parlerions d'un scénario qui entraînerait des changements majeurs, et peut-être même des effets très néfastes.

Certains chercheurs ont émis l'hypothèse que l'alignement galactique pourrait changer, voire inverser la rotation de la Terre sur son axe en modifiant son champ magnétique. Un signe de changement rapide du champ magnétique signifierait que quelque chose doit se produire de manière dramatique pour le moment cinétique de la matière à l'intérieur de la Terre, ce qui pourrait également signifier que quelque chose se produira de manière drastique pour la rotation de la Terre elle-même. Et une fois que vous modifiez la rotation de la Terre, vous avez une chance de provoquer des effets énormes. C'est comme avoir tout un tas de tremblements de terre massifs en même temps. Nous parlons de tremblements de terre d’une magnitude sept ou d’une magnitude huit ou d’une magnitude neuf. Ils seraient destructeurs au-delà de l’imagination.

La fin du monde aura-t-elle lieu ?

Mais que feraient un séisme de magnitude 12 ou de magnitude 20 ? Pourrait-il remplacer la terre par la mer et la mer par la terre ? Nous parlons d'événements que nous n'avons jamais connus auparavant. Ainsi, certains des changements dont les gens parlent pourraient éventuellement changer la vie ou ils pourraient mettre fin à la vie.

La Terre sera-t-elle vraiment affectée par un étrange et puissant alignement astronomique ? Un projet qui aura des conséquences profondes pour nous tous ? Et si oui, ces conséquences pourraient-elles venir sous forme de mort et de destruction ? Ou pourrait-il y avoir un autre résultat, peut-être plus positif ?

La fin du compte long maya pourrait signifier un jour maussade pour la planète Terre. Ou au contraire, peut-être est-ce le retour des dieux extraterrestres, comme le croyaient les Mayas. Difficile de connaître l'avenir quand nous étions en 2011, ce qui va se passer fin 2012, n'est-ce pas ?

Mais il semble que les Mayas aient peut-être eu un aperçu de l'avenir que nous n'avons pas encore découvert. Nous vivons à une époque, en particulier une culture, qui ne répond vraiment pas à l'ancienne théorie des extraterrestres selon laquelle nous ne sommes pas seuls. Un village mondial va en effet être une révélation complète du fait que nous ne sommes pas seuls. Et c’est vraiment, je pense, un cadeau des Mayas en ce qui concerne 2012.

Il est tout à fait exact qu'une ronde de calendrier est sur le point de se terminer, mais cela ne signifie pas la fin du monde. En fait, la seule chose que cela signifie est le début d'un autre tour du calendrier d'une autre période.

Est-ce que les prophéties Maya de la fin du monde pourraient vraiment se réaliser ? Le 21 décembre 2012 marqua-t-il la fin de la civilisation telle que nous la connaissions ? Ou les prédictions désastreuses ne sont-elles qu'un mythe ? Une mauvaise interprétation d'une vérité encore plus grande ? Peut-être que ce qui nous attend n'est pas la fin de notre monde, mais un nouveau départ. Celui qui révélera les origines célestes de l'homme. Et si c'est vrai, nous sommes déjà entrés dans ce nouvel âge.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Phénomènes bizarres



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.