Le projet Starchild

Crâne de Copper Canyon
A Copper Canyon, au Mexique, en 1930, alors qu’elle explorait un tunnel minier, une adolescente découvre deux crânes. L'un d'entre eux est curieusement mal formé. Des tests de datation au carbone 14 révèlent que le crâne a environ 900 ans. Et selon un dentiste qui a examiné la mâchoire supérieure, la mystérieuse relique provenait d'un enfant de moins de cinq ans.

Les scientifiques classiques insistent sur le fait que la déformation de ce qui est maintenant connu comme le crâne de Starchild est due à un trouble génétique très probablement à l’hydrocéphalie, une affection dans laquelle une quantité anormale de liquide provoque l’agrandissement du crâne.
 

Cependant, Lloyd Pye, chercheur paranormal et dépositaire du crâne, a déclaré qu'il avait exclu cette possibilité, en raison de la forme unique du crâne. Ce n'était pas hydrocéphalique, car il est clair que si vous êtes hydrocéphalique, vous gonflez comme un ballon. Il n'aurait pas eu cette forme aussi singulière avec ce pli au milieu. Cette marque entre les sutures crâniennes n'est pas naturelle chez l'homme.

Mais de nombreux chercheurs ne sont pas seulement déroutés par le volume du crâne, qui mesure plus de dix pour cent de plus que celui d'un adulte moyen, mais aussi par un certain nombre d'autres caractéristiques qui, à leur avis, ne sont clairement pas humaines.

Les caractéristiques du crâne

Crane de Starchild
Le crâne de Starchild a la moitié de l'épaisseur d'un os humain ordinaire, mais il est également deux fois plus dense qu'un os humain ordinaire, avec une consistance plus proche de celle de l'émail dentaire. Il contient d'étranges brins épais, presque comme s'il y avait un tissage extrêmement puissant à l'intérieur de l'os. Il contient également ce résidu rougeâtre bizarre qui semble être semblable à la moelle osseuse mais très différent de ce que nous voyons normalement. Il n'y a pas de cavités des sinus, par exemple. Il y a beaucoup d'attachements à l'intérieur du crâne pour les tendons que les êtres humains n'en ont et cela semble être une sorte d'hybridation. C'est à la fois humain, mais aussi autre chose.

Lorsque le crâne de Starchild est soumis à une reconstruction faciale médico-légale à partir du crâne. Le visage ainsi produit apparaît étrangement similaire à celui des extraterrestres gris. Il a tous les attributs physiques qui sont généralement décrits par les personnes qui ont des rencontres ou allèguent qu'elles ont des rencontres avec des extraterrestres gris. Il a des yeux très inhabituels. Il a des pariétaux élargis. Il a un pli au milieu. Sa face inférieure est très étroite. De plus, il a ce cerveau monstrueux dans cette tête.

Le projet Starchild et l'énigme de l'ADN du père

Crâne du projet Starchild
Lloyd Pye a lancé ce qu'il appelle le Starchild project, en collaboration avec des chercheurs indépendants, afin de déterminer à qui ou à quoi appartenait ce crâne inhabituel. Selon lui, des tests ADN effectués par Trace Genetics en 2003 ont donné des résultats pour le moins surprenants. Les scientifiques ont découvert de l'ADN mitochondrial ou hérité uniquement de la mère, cependant ils étaient incapables de détecter l'ADN nucléaire, de l'ADN transmis à la fois par le père et la mère.

Lorsque nous avons tenté de récupérer l'ADN nucléaire de Starchild, en six tentatives, aucune récupération n'a réussie. Donc, à ce moment-là, cela indiquait clairement que si l'ADN mitochondrial de Starchild était récupérable, cela signifiait qu'il avait une mère humaine, et si son ADN nucléaire n'était pas récupérable, alors il y avait un problème avec l'ADN du père. Parce que si le père avait été humain, vous auriez pu le récupérer aussi facilement que vous l'aviez fait avec celui de la mère humaine.

Nous savions donc qu'en 2003, quelque chose n'allait pas, du moins avec le papa. Nous avons donc formulé l’hypothèse, sur la base de la preuve, qu’il s’agissait d’un hybride humain-extraterrestre avec une mère humaine et un père extraterrestre. Mais des tests ADN plus avancés effectués en 2011 ont révélé quelque chose d'encore plus choquant : l'ADN, non seulement du père mais aussi de la mère, ne semblait pas être humain après tout.

Une fois que nous avons commencé à récupérer de plus longs segments de l'ADN mitochondrial, nous avons découvert qu'ils ne correspondaient pas du tout. Et maintenant, les preuves génétiques indiquent qu’il n’avait pas de mère humaine. C'est purement étranger.

La raison pour laquelle la science traditionnelle résiste à tout type d'informations qui soutiennent l'existence des ovnis et des extraterrestres est tout simplement parce que cela bouleverserait totalement leurs recherches et la vision de la science.

Ce crâne serait-il la première preuve ?

Bien que Lloyd Pye soit décédé en décembre 2013, son équipe de recherche espère récupérer un jour le génome complet du crâne de Starchild, révélant ainsi la vérité sur ce qu’eux-mêmes et d’autres chercheurs considèrent comme une espèce d’un autre monde.

En examinant plus profondément ce crâne et en examinant sa génétique, il est très possible que, si nous pouvions analyser tout le spectre du génome, nous puissions trouver notre première preuve d'intervention extraterrestre. Une des choses que nous devons sérieusement envisager est la possibilité que la vie humaine sur Terre ne soit pas originaire de la Terre, que nous puissions être le vestige survivant des colons qui sont venus ici il y a longtemps.

Arrière du crâne
Arrière du crâne

Lorsque nous découvrons des tailles de cerveau deux fois supérieures à celles d'un cerveau humain normal, il nous reste des preuves convaincantes que les extraterrestres que nous pensons rechercher pourraient être beaucoup plus proches de nous que nous n'aurions jamais osé l'imaginer auparavant.

Ce crâne extraordinaire aurait-il pu être celui d'un enfant alien qui a vécu ici sur Terre il y a des centaines d'années ? Et, dans l’affirmative, s’agit-il d’un ancêtre des enfant des étoiles que certains croient être parmi nous aujourd’hui ? Peut-être que des indices supplémentaires peuvent être trouvés en examinant les cultures qui croient que certains enfants sont nés avec un lien direct avec les étoiles.

Source : https://www.starchildproject.com/starchild-skull-history



Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : À la recherche des aliens



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.