Rennes-Le-Château

L'abbé Saunière à Rennes-le-Château
Le village de Rennes-Le-Château, dans l'Aude, en France, est un petit village qui compte moins de 100 habitants. Il était tout à fait inconnu du public jusqu'au 29 janvier 1953, quand Marie Dénarnaud, une femme frêle âgée de 85 ans, est allongée sur son lit de mort en promettant de révéler un secret détenu depuis longtemps sur un vaste trésor. Mais un accident vasculaire cérébral récent l'a rendue incapable de parler ou d'écrire et son secret meurt avec elle.

Avant la mort de Marie, elle avait promis de révéler le secret à quelqu'un :

Je vais vous dire le secret, et vous serez riche au-delà de vos rêves les plus fous.
 

Et ce qu’elle a dit, c’est que les habitants de ce village marchent sur suffisamment d’or pour les rendre riches pendant 100 ans et ils n’en ont aucune idée. Et le secret, elle n'a jamais été capable de parler après avoir eu son accident vasculaire cérébral.

Alors de quoi parlait Marie Dénarnaud ? Nous allons essayer d'éclairer les larges zones d'ombre de cette histoire.

 

Un trésor caché à Rennes-le-Château

Les légendes d'un vaste trésor d'or caché à Rennes-le-Château remontent au Ve siècle, lorsqu'après le pillage de Rome, en 410 après JC., les guerriers germaniques connus sous le nom de Wisigoths se sont rendus dans la région avec tous les trésors volés qu'ils pouvaient transporter.

Quelque 200 ans plus tard, quand ils ont abandonné la région, ils auraient laissé une partie de leurs richesses mal acquises. Les Wisigoths étaient connus pour enterrer des trésors avec leurs morts.

Donc, Rennes-Le-Château est devenu réputé à cause de cette idée qu'il pourrait y avoir de l'or enterré là. Pendant des centaines d'années, les rumeurs concernant un trésor enfoui ont persisté, bien qu'aucune preuve tangible de ce trésor n'ait jamais été trouvée.

La légende a été ravivée en 1967 après la parution d'un livre, aujourd'hui introuvable, intitulé « L'or de Rennes ou la vie insolite de Bérenger Saunière, curé de Rennes-le-Château  » par Gérard de Sède.

Le curé Bérenger Saunière

En 1886, un jeune curé nommé Bérenger Saunière restaura l'église locale Sainte-Marie-Madeleine lorsque, selon la légende populaire, il découvrit en 1891 quelque chose qui le transforma en un homme extrêmement riche presque du jour au lendemain.

Cette richesse qu'il possédait faisait partie d'un vaste trésor qui aurait été caché sous son église, à l'intérieur d'une étrange série d'anciennes catacombes. Les catacombes de Rennes-Le-Château étaient anciennes. Elles étaient là bien avant la construction de l'église qui a elle-même était consacrée en l'an 1059. On y trouve une espèce de troglodytes qui étaient utilisés par les Wisigoths.

Dans la région, dans certaines propriétés, il y a des tunnels qui passent sous les jardins. Ils vont du château jusqu'à l'église. Il y a des gens qui sont venus ici depuis les années 1950 à la recherche d'or, et certains en ont trouvé. La question est de savoir si le mystère de la commune est un trésor ou si l'or n'est qu'une première étape avant de découvrir le véritable mystère de Rennes-Le-Château.

Bien que le père Saunière ait prétendu être tombé par hasard sur cette vaste richesse, nombreux sont ceux qui croient qu'il avait mené d'intenses recherches pour découvrir l'or des Wisigoths. Et beaucoup plus encore se cacherait dans les catacombes situées sous l’église.

Mais plus étrange encore que la découverte éventuelle de l'or par le prêtre était son attitude étrange par la suite, comportement qui se reflétait dans la conception même de l'église. Bérenger Saunière part à la recherche de documents anciens et il commence à s'intéresser à certaines connaissances spécifiques dans les milieux alchimiques. Donc, ce que nous avons trouvé dans beaucoup d'autres processus alchimiques est l'importance de l'or qui y joue un rôle capital. Qu'est-ce qui se passe ensuite ? Il commence à entreprendre des travaux de rénovation d'après un plan qui lui permet d'entrer en contact avec le divin. Certains pensent qu'il s'est rendu compte que certains métaux pouvaient être transformés et que c'était une véritable expérience spirituelle.

Le secret de l'inscription de l'église

Le trésor que le Père Saunière aurait exhumé aurait-il pu contenir plus que de la simple valeur monétaire ? Aurait-il pu être une connaissance d'un autre monde ? Le prêtre ne s'est confié qu'à une seule personne quant à l'origine de cette mystérieuse richesse, sa gouvernante Marie Dénarnaud. Mais quel était le secret qu'ils partageaient ?

Certains pensent qu'un indice pourrait résider dans l'inscription trouvée au-dessus de la porte de l'église. Bérenger Saunière a placé sur la porte une inscription dont on parle depuis 100 ans. L'inscription dit « Terribilis est locus iste ». Cela se traduit le plus souvent à tort par « Cet endroit est terrible », mais en fait, l'inscription provient de l'Ancien Testament, du Livre de la Genèse. Jacob rêve d'une échelle reliant le ciel à la terre, par laquelle les humains pourraient se connecter au divin. Ainsi, lorsque vous regardez la traduction de l'Ancien Testament, vous remarquerez qu'il s'agit vraiment de « Cet endroit est merveilleux ».

Cette inscription de l'Ancien Testament de la Bible hébraïque est-elle une référence à quelque chose de divin ou peut-elle indiquer autre chose ? Rennes-Le-Château pourrait être une porte d'entrée dans un autre monde. Ceci est basé sur l'inscription placée au dessus de l'entrée de l'église par Bérenger Saunière. Pourquoi ce prêtre mettrait-il ici cette inscription à moins qu'il indique qu'il s'agit d'un endroit impressionnant et extrêmement puissant ? Rennes-Le-Château est-il une passerelle vers les étoiles ? La fameuse échelle de Jacob permettant de relier le Paradis à la Terre ?

Des choses très étranges se passent à Rennes-Le-Château

Rennes-Le-Château est quoi qu'il en soit l'un des endroits les plus effrayants et les plus puissants qui existent sur cette planète. Le sol y déborde de mystère. Nous savons que les gens ont dit que Rennes-Le-Château est un lieu où on a observé des OVNIS. Nous savons que des gens ont signalé des glissements de temps. Et les gens ont dit qu'ils ont eu des rencontres avec le diable. Il y a donc certainement quelque chose dans cette région qui suggère que, pendant des siècles, des choses très étranges et bizarres se sont produites.

Ce petit village pourrait-il être une passerelle vers le passé ou même vers une autre dimension ? Peut-être que la réponse est enterrée avec Marie Dénarnaud.

Ou, comme certains le croient, les secrets de Rennes-Le-Château pourraient encore être révélés. Beaucoup de gens continuent, plus nombreux chaque année, à chercher à résoudre cette énigme et il n'est pas à craindre que cette parcelle du vieux Razès, en terre d'Aude, ne perde jamais sa magie.

Retour à la catégorie : Phénomènes bizarres



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.