La décoction du jus de l'amour

Décoction
Si chaque couleur représente une valeur propre, il en est de même pour les parfums qui les accompagnent fréquemment dans de nombreuses opérations magiques.

Pour pratiquer un envoûtement d’amour il est recommandé de recouvrir sa table de travail avec un satin vert car cette couleur est associée à la planète Vénus, astre qui domine pour tout ce qui concerne les affaires de cœur.

A ce tissus vert on peut associer un odeur d'ambiance en brûlant du thym dans un brûle-parfum. Le thym peut également être remplacé par différents encens parfumés. Mais l’emploi du thym sert également à se prémunir contre toute influence pouvant contrarier le bon déroulement des choses. En effet, l'une des propriétés magiques du thym est la protection contre les maléfices, c'est pourquoi il est préféré.
 

Le jus de verveine

Mais le cœur du rituel consiste à préparer une décoction de jus de verveine car cette plante est une plante vénusienne. Dans cette macération seront trempés tous les différents fragments associés aux personnes que le rituel doit unir :
lambeaux de vêtements ayant appartenu aux personnes
mèche de cheveux
rognures d'ongles
photos
morceaux de papier écrits de la main de personnes
fragments de peau
etc.

Les encens en magie rouge

L’encens est également très utilisé en magie rouge car il est admis qu'aucune force négative ne saurait résister à ses effluves. C'est donc un sérieux atout pour mener vos desseins à leur terme, c'est à dire l'accomplissement du sort avec succès.

Les encens sont aussi utilisés pour les rituels de désenvoûtements car leur inaltérabilité en fait des symboles de survie. De plus, comme la fumée s'élève vers le ciel, elle fait monter avec elle les incantations.

Les incantations magiques

Le sorcier n'a qu'une obsession : ne pas oublier un mot de la formule magique. Tout écart de langage est proscrit car le résultat peut s'avérer totalement différent du but recherché.

Peu importe si la formule est intelligible. Les jeteurs de sorts n'attachent que peu d'importance à la compréhension des termes employés. Ce qui compte autant, sinon plus, que les mots eux-mêmes, c'est l'intonation et le rythme. L'incantation magique est destinée à créer une onde sonore qui se propage dans l'espace au même titre que la fumée de l'encens s'élève dans les airs.

La répétition théâtrale

Ce qui compte le plus est donc la façon dont la formule sera énoncée afin de produire l'effet vibratoire recherché. Il est donc totalement proscrit de bafouiller, d'hésiter ou de se reprendre en revenant quelques mots en arrière quand on a mal prononcé un terme. La diction doit être claire et limpide, la voix forte, le timbre assuré afin de véhiculer toute la volonté du magicien à travers la puissance du verbe. L'incantation doit être digne d'un grand orateur pour transmettre toute sa conviction. Une incantation magique doit faire trembler d'émotion et donner la chair de poule.

Comme s'il était un acteur de théâtre, le sorcier doit apprendre par cœur la formule et faire de nombreuses répétitions. Il n'est pas rare que lors de ces entrainements il soit amené dans un état proche de la transe.

La force des mots

La force des mots n'est pas seulement vibratoire mais également mentale. Il n'est pas rare de voir des magiciens se contenter d'inscrire une formule sur un morceau de parchemin. Mais ils pensent la formule si fort que ça a tout autant d'impact que si elle était prononcée de vive voix. Seuls les magiciens véritablement aguerrit arrivent à obtenir un tel pouvoir de concentration pour se passer de prononcer les mots.

Voici une formule pour réaliser un envoûtement d'amour :

Adamah, Evah, comme le créateur Tout-Puissant
Vous a unis d’un lien Mutuel,
Unissez le cœur de (citer les noms des personnes à unir)
Afin que rien ne leur soit refusé.
Sadaï, Sadaï, Sadaï.

 

Mise en garde : La formule n'a pas encore été testée.