Les créatures mythologiques hybrides

Une énorme créature volante née d'un enfer déchaîné, un chien vicieux à trois têtes gardant les portes de l'enfer et de mystérieux serpents de mer terrorisant l'humanité. Mais ces monstres sont-ils simplement des créatures mythiques ? Des fantasmes ? Ou existaient-ils réellement dans le passé ancien ?

Selon certains, ces créatures sont des produits directs d'expérimentations génétiques extraterrestres s'étant déroulées dans notre passé. Ils ont mené une sorte d'expérimentation. Prenons cet animal et donnons-lui deux têtes. Prenons ce dragon et greffons-lui des ailes.

Des millions de personnes du monde entier pensent que des extraterrestres nous ont visités. Et si c'était vrai ? Les anciens extraterrestres ont-ils vraiment contribué à façonner notre histoire ? Et si c'était le cas, les bêtes et les monstres des légendes anciennes auraient-ils vraiment été le produit d'une intelligence extraterrestre avancée ?

Les monstres de la mythologie

Chimère
La Chimère
Dans les textes anciens, nous avons de nombreuses références à des monstres, des êtres bizarres qui ont été décrits en détail. Les artefacts grecs antiques dépeignent des bêtes terrifiantes telles que la Gorgone, l'hydre et le féroce Cerbère. Et dans le poème épique d'Homère, L'Iliade, l'auteur grec décrit une bataille au cours de laquelle le héros Bellerophon tuera un monstre appelé Chimère.

La Chimère était une bête redoutée qui ravageait et terrorisait le peuple de l'Asie mineure. Homère a décrit la Chimère comme une bête immortelle, avec une tête en forme de lion, une queue de serpent et une troisième tête de chèvre, au milieu, qui était capable de cracher du feu.

La notion de chimère comme hybride fait partie de la psyché humaine depuis des millénaires. Quand on pense à des choses comme la Minotaure, Pégase ou Anubis, c’est soit quelque chose que nous avons imaginé, soit des êtres qui ont vraiment existé ou que nous avons créé à un moment donné. Ces êtres, ces monstres, avaient bien plus une signification éthique et symbolique dans la mythologie qu'une signification littérale, parce que le conte et la fiction sont des choses qui ont toujours fait partie de l'homme.

Mais les monstres mythiques sont-ils simplement nés de l'imagination de nos ancêtres ? Ou ont-ils réellement existé ? Les tenants de la théorie des anciens astronautes croient en leur existence et que la preuve peut être trouvée dans les reliques du passé.

Le centaure, le minotaure et la méduse sont tous des créatures hybrides décrites comme étant créées par des dieux. Les chercheurs soulignent les histoires d'origine de ces créatures comme preuve supplémentaire d'un contact avec des extraterrestres.

En Inde, le texte épique du Mahabharata détaille l'ancien récit d'un Naga, une divinité mi-humaine mi serpent. Le Naga était un dieu serpent dans la mythologie hindoue et bouddhiste. Il était connu pour avoir des traits aussi bien humains que serpents. Il est connu pour avoir persécuté toutes les créatures. Il est diabolique et doté d'une grande force.

Dans la mythologie grecque, le Centaure était à moitié humain, moitié cheval. Le torse d'un humain était relié à un cheval au niveau des épaules. Et cela le laissait dans une tension perpétuelle entre l'instinct animal du cheval et la moralité plus civilisée de la conscience humaine.

Et il est intéressant de constater que lorsque nous commençons à nous tourner vers la mythologie, nous trouvons que cela a été spécifiquement fait dans le cas du Minotaure, cela doit avoir été fait spécifiquement par les Dieux.

L'hydre

Hydre
Combat d'Hercule contre l'Hydre
Dans les mythes grecs, l'hydre était décrite comme un ancien serpent de mer à plusieurs têtes. Il a été dit être un descendant de la déesse de la Terre Gaia. Hercule a été envoyé pour tuer l'hydre, mais c'était terriblement difficile. Il tranchait la tête et deux têtes repoussaient. Il a dû demander l'aide de son neveu. Et son neveu a eu une idée brillante : apporter une torche. Le feu pourrait empêcher les têtes de se former. Ainsi, Hercule couperait une tête et son neveu cautériserait le cou pour qu’un autre ne se forme pas. Et ça a fonctionné. De cette façon, l'Hydre fut finalement vaincue.

Dans le cas d'une Hydre, nous avons quelque chose qui a plusieurs têtes qui est encore une fois une catégorie de créature que vous ne vous attendriez pas à voir. Donc, nous sommes soit confrontés ici à quelque chose qui a été génétiquement modifié ou qui a mal tourné, mais il était évident que c'était tellement important qu'il a été respecté dans la mythologie où il a atteint un statut au fil des années et des siècles pour finalement arriver jusqu'à nous.

Le Cerbère

Le Cerbère
Cerbère, le gardien des enfers
Dans les poèmes épiques grecs de l'Odyssée  et de l'Iliade  d'Homère, un vicieux chien à trois têtes nommé Cerbère garde les portes de l'Hadès. Selon les mythes, le Cerbère serait issu des dieux grecs Typhon et Echidna. Mais est-ce que les soi-disant dieux qui ont créé l'étrange créature étaient-ils véritablement des dieux ou alors les premiers visiteurs de la Terre qui ont été mal interprétés et considérés comme des divinités ?

A cette époque, les dieux vivaient parmi les hommes, ce qui leur a permis de rivaliser d'imagination et de produire tous ces monstres que l'on n'a pas envie de croiser. Si un chien de garde est déjà féroce et terrifiant, vous pouvez imaginer trois chiens sur le même corps ! Si le Cerbère est une créature factuelle, alors il a fallu quelqu'un qui dispose des connaissances et de la technologie nécessaires pour créer un tel animal à plusieurs têtes. Ici, nous traitons donc forcément avec une technologie extraterrestre.

Est-il possible que le Cerbère et d'autres hybrides, comme le griffon, la déesse égyptienne Ammout ou la Chimère grecque aient été créés grâce à des procédures avancées de transplantation extraterrestres que nous n'avons pas encore découvertes ?

Le chien de Demikhov

chien de Demikhov
Chien à deux têtes de Vladimir Demikhov
A l'Université de médecine de Russie, en 1954, le scientifique soviétique et pionnier des greffes d'organes, Vladimir Demikhov, produit chirurgicalement un chien à deux têtes entièrement fonctionnel. Ce qu'il a fait c'est qu'il a pris le haut du torse d'un chien et l'a greffé sur le cou d'un autre chien. Et étonnamment, cette créature a vécu quelques semaines. Demikhov l'a présenté à des émissions médicales comme preuve qu'il pouvait le faire, que ce genre d'hybrides, que ce genre de choses pouvait être fait.

Bien que très controversées, les expériences audacieuses du pionnier des greffes ont ouvert la voie à la première greffe du cœur humain en 1967. Mais tandis que l'image du chien de Demikhov est inquiétante, les partisans de la théorie des anciens astronautes pensent que nos premiers ancêtres ont également laissé derrière eux des traces de créatures tout aussi étranges. La grande chose à propos de théorie des anciens extraterrestres est que nous pouvons comparer les réalisations modernes à des histoires de notre passé ancien. Et donc, si aujourd'hui nous sommes capables de créer un chien à deux têtes avec six pattes, est-il possible qu'une créature similaire existe depuis des milliers d'années ? On pense que oui.

Création de créatures hybrides

Dire que toutes ces créatures ne sont que des fantasmes, à mon avis, ne tient pas vraiment la route, car nos ancêtres n'étaient pas stupides. Ils ont dépeint ce qu'ils ont vu. Nous trouvons ces êtres hybrides mélangés dans toute l’Égypte comme des sphinx, des griffons, des créatures bizarres qui, selon les textes égyptiens antiques, existaient bel et bien. Ils n'étaient pas un fantasme de l'imagination de nos ancêtres.

Imaginez qu'il y ait un vaisseau spatial mère voyageant dans l'univers pendant des siècles et des siècles. Ensuite, ils trouvent un système solaire avec une planète avec la possibilité de la vie, comme la Terre. Ils observent un crocodile sur le Nil. Une créature vivante qui résiste évidemment à la chaleur. Ils observent un lion avec sa puissance, ses muscles, et commencent maintenant à penser que nous pourrions utiliser un mélange de ces créatures sur une autre planète. Désormais, grâce à un dessein génétique, ils commencent à créer des créatures mélangées. Certaines de ces créatures mélangées existaient dans le passé.

Le griffon était une créature mythologique qui avait le corps d'un lion, avec la tête et les ailes d'un aigle. Le lion est le roi des animaux, l'aigle est le roi des oiseaux, le Griffon était donc le roi de toutes les créatures. La créature est en quelque sorte constituée par deux créatures assemblées d'une manière qui défie le sens normal, défie l'explication normale. La question est donc : comment est-ce arrivé ?

Toutes les civilisations qui nous ont déjà contactés dans le passé ou qui vont bientôt venir doivent se situer à peu près au même niveau de progrès technologique que nous. Mais si elles sont venues jusqu'à nous c'est qu'elles sont déjà plus avancées. Cela signifie également que ce n’est pas seulement la science du voyage dans l’espace, mais toutes les sciences en général qui seront un peu plus avancées. Nous savons donc que les extraterrestres qui viennent d’un pays lointain sur Terre auront déjà ces connaissances médicales.

Ils se sont livrés à des expériences. Comme s'ils étaient au zoo. Voyons voir ce que nous pouvons faire. Nous allons jouer avec ces créatures. Prenons cet animal et donnons-lui deux têtes. Prenons ce dragon et donnons-lui des ailes. Faisons le souffler le feu. Amusons-nous. Peut-être que c'est ce qu'ils ont fait.

On peut trouver des représentations de monstres mi-bête, mi-humain datant d'aussi loin que 5000 ans avant J.-C. Le centaure, le minotaure et la méduse sont toutes des créatures hybrides qui auraient été créées par des divinités.

Transplantation de cerveaux de singes

En 1970, des scientifiques de l’École de médecine de l’Université Case Western Reserve, dirigée par le docteur Robert J. White, ont effectué une opération hautement controversée. Elle consistait à transplanter la tête d'un singe sur le corps d'un autre singe. Le docteur White était un excellent chirurgien, un technicien hors pair. Il venait de la clinique Mayo, à Cleveland, où il avait appris à réaliser des gestes neurochirurgicaux complexes en salle d’opération.

Le fis du Docteur nous explique que dans une pièce se trouve une grande quantité d’éléments du laboratoire original de son père. Il y a par exemple un halo-cranien, un dispositif utilisé pour la transplantation du cerveau. Il fixait le cerveau dans le halo, en prolongement du corps. Il pouvait ensuite procéder à la transplantation en reconnectant la moelle épinière et le cou dans son ensemble.

Ils ont transféré la tête du singe, il s'agissait essentiellement d'une greffe de cerveau, mais en prenant toute la tête. Il a réussi à faire reprendre conscience au singe transplanté et à le maintenir en vie pendant environ 3 jours. Le singe était capable d'ouvrir les yeux, il pouvait entendre, voir et sentir. Et en conséquence, il pouvait montrer que cette procédure peut être effectuée et peut fonctionner.

Aujourd'hui, même à notre petit niveau, nous sommes capable de transplanter la tête d'un animal sur un autre. Cela plaide certainement en faveur de la possibilité que des créatures comme le Minotaure, l'Hydre et même le Griffon pourraient avoir été créée par transplantation en utilisant une technologie avancée. Mais les détracteurs avancent d'autres théories.

La théorie de l'évolution de Darwin s'applique-t-elle ?

Au milieu du XIXe siècle, les scientifiques ont commencé à examiner les archives de fossiles de la planète pour étudier l'évolution des organismes au fil du temps. Le naturaliste Charles Darwin a émis l'hypothèse que toutes les formes de vie partagent une origine commune et ont évolué au cours des siècles selon un processus appelé sélection naturelle. Les monstres hybrides des mythes et des religions antiques peuvent-ils vraiment être le résultat de l'évolution ?

La théorie de Darwin sur l'évolution par sélection naturelle est un mécanisme par lequel les formes de vie peuvent changer les unes des autres. Elle repose sur le principe que des organismes possédant certains traits particuliers, des mutations, peuvent être avantagé dans la lutte pour l'existence et dans la lutte pour la reproduction. Et ces traits sont ceux qui se perpétueront au fil du temps, après de nombreuses générations.

Certaines espèces différentes peuvent se reproduire si elles sont génétiquement proches, comme l'âne et le cheval, comme le loup et le chien. Cependant, les chiens et les chats ne peuvent pas s'accoupler car, tout d'abord, ils n'ont pas les signatures biochimiques pour s'accoupler, et leurs gènes sont si différents que les chromosomes ne s'alignent tout simplement pas pour se reproduire. C'est impossible.

Mais si les théories de Darwin sur l'évolution et la sélection naturelle ne peuvent expliquer les origines d'anciens animaux et de monstres, d'où pourraient-ils provenir ? Peut-être que la réponse ne peut pas être trouvée sur Terre, mais dans un endroit bien plus éloigné de la galaxie.

Quelles sont les raisons pour vouloir créer des hybrides ?

Une question se pose pour savoir pourquoi les extraterrestres auraient créé ces différents hybrides. Tout d’abord, ce serait par simple curiosité scientifique. Une fois que vous avez développé une technologie, vous voulez voir jusqu'où vous pouvez aller. C'est ce que feraient les humains et c'est sans doute ce que feraient tous les êtres intelligents.

Mais ils pourraient aussi avoir créé ces créatures hybrides pour intimider la population humaine existante et pour qu'ils se tiennent tranquilles. Ou alors ils les auraient créé pour être considérés comme des dieux et être vénérés. Même s'ils savent qu'ils sont des extraterrestres plus avancés que les humains, ils pourraient avoir besoin d'attirer l'attention des hommes. Ils avaient peut-être besoin d'esclaves qui ne soient pas que de simples animaux. En ajoutant l'intelligence humaine à un taureau, ils pouvaient créer une créature endurante capable de bouger de lourdes charges sans épuisement, tout en ayant l'intelligence nécessaire pour suivre les règles dictées.

Si les extraterrestres visitaient la Terre dans l'Antiquité, les récits et les représentations d'étranges monstres hybrides pourraient-ils réellement prouver un contact extraterrestre ? Ou fournissent-ils des indices sur notre propre avenir ? Un avenir qui peut être plus proche que nous le pensons.

Si les monstres mythiques du passé ancien existaient réellement, qui étaient-ils ? Des messagers de dieux extraterrestres ? Des produits d'expérimentations génétiques ? Des armes biomécaniques ? Et s’ils ont vraiment existé, où sont les preuves matérielles ? Encore enfouie à des kilomètres sous nos pieds ? Ou sont-ils, en fait, toujours là, quelque part, attendant le bon moment pour revenir ?

Retour à la catégorie : Mystérieux



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.