La pierre de l'éloquence

Château de Blarney
En Irlande du sud, à environ 9 km au nord-ouest de la petite ville de Cork, se trouve le château de Blarney. Construite il y a plus de 500 ans, cette forteresse abrite la célèbre pierre de Blarney, une relique que plus de 300 000 personnes embrassent chaque année.

Ce n'est pas dans un endroit commode à atteindre. C'est dans l'enceinte du château, très haut à l'extérieur sur le parapet. Donc, pour l'embrasser, vous devez vous aventurer et vous faufiler en prenant vraiment le risque de tomber d'une très grande hauteur.

Selon la légende, elle confère à celui qui l'embrasse le pouvoir de parler de manière articulée et charismatique, l'habileté à la flatterie et de paraître éloquent et sûr de soi en toutes circonstances. Ici, vous avez une pierre qui a été embrassée et vénérée par probablement des millions de personnes. La pierre de Blarney est la fameuse pierre de l'éloquence, et l’idée est qu’embrasser cette pierre vous donne la possibilité de mieux parler ou d’amplifier vos prouesses verbales. Elle est composée d'un seul bloc de pierre bleue, le même matériau que celui utilisé à Stonehenge et qui est réputé pour ses pouvoirs magiques.

Mais une pierre pourrait-elle vraiment avoir un tel pouvoir ? Un pouvoir qui pourrait réellement affecter le pouvoir de la parole d'un individu ?

La légende de la pierre de l'éloquence

L'histoire remonte au 15ème siècle, en 1446, lorsque le propriétaire du château, Cormac MacCarthy, avait un procès sur le dos. Il était tellement inquiet à ce sujet qu'il a fait appel à la déesse Cliodhna, la reine des Banshees, pour l'aider à trouver les mots justes et présenter son cas d'un bonne manière. Et elle l'a fait.

Elle a dit :

Écoute, en allant au tribunal, embrasse la première pierre que tu vois, et tu seras éloquent, tu trouveras les mots.  

Et il a fait ça. Il est allé au tribunal, il fut très persuasif et a eu gain de cause. En rentrant chez lui, il a ramassé cette pierre et l'a ramenée. Son ouvrier l'a façonnée en pierre de taille et l'a placée dans le mur de son château où elle se trouve toujours. Elle est installée dans les remparts.

Lorsque vous regardez la mythologie irlandaise dans son ensemble, il devient évident que ces personnes, telles que Cliodhna, n'étaient pas des êtres humains ordinaires, mais bien des extraterrestres (là on vous a perdu), qui sont venus sur terre et ont partagé leur technologie. Et la pierre de Blarney étant le cadeau de l'éloquence, le don de parler avec plus d'éloquence est quelque chose qui aurait pu être imprégné dans la pierre par une technologie extraterrestre utilisant des moyens énergétiques dont nous ne savons pas grand-chose.

Est-il possible, comme le suggèrent certains illuminés, que la pierre de Blarney soit en réalité une preuve d'un pouvoir ancien et d'un autre monde ? Une technologie qui aide à prouver que l'homme ancien était en contact direct avec des êtres hautement développés d'une autre partie de la galaxie ? Si tel est le cas, le personnage connu dans le folklore irlandais sous le nom de déesse Cliodhna aurait-elle été une voyageuse sidérale ?

Comment accomplir le rituel de la pierre de Blarney ?

Embrasser la pierre de Blarney
Embrasser la pierre de Blarney
Le rituel d'embrasser la pierre de Blarney, selon les propriétaires du château, a été exécuté par des millions de personnes, y compris des hommes d'État du monde entier et des célébrités. Le baiser, cependant, n'est pas obtenu de manière nonchalante. Pour toucher la pierre avec ses lèvres, le participant doit monter jusqu'au sommet du château, puis se pencher en arrière sur le bord du parapet. Ceci est traditionnellement réalisé avec l'aide d'un assistant qui le retient par les jambes. Bien que le parapet soit désormais équipé de rails de guidage en fer forgé et de barres de protection, le rituel peut toujours déclencher des attaques d'acrophobie, une peur extrême ou irrationnelle des hauteurs.

Avant que les protections ne soient installées, le baiser était effectué avec un risque réel pour la vie ou se blesser un membre, car les participants étaient saisis par les chevilles et leur corps pendait depuis le bord du parapet.

Vous pourrez peut-être trouver plus d'indices en enquêtant sur une autre relique de pierre mystérieuse, située à seulement 160 kilomètres de là : la Lia Fáil des Tuatha De Danann.


 
Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Mythologie celtique (suite)



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.