Le Big Bang du cerveau

Big Bang du cerveau
En décembre 2004, des chercheurs de l'institut médical Howard Hughes de l'Université de Chicago publient les résultats d'une étude selon laquelle la sophistication du cerveau humain serait le résultat d'un prétendu événement spécial. Ils ont dit que l'intelligence de l'humanité n'était pas seulement le résultat de l'évolution, mais aussi que les humains anciens, d'il y a environ 50 000 ans, ont subi un immense changement en un temps relativement bref – ce que certains appellent le big-bang du cerveau.

Personne ne sait vraiment comment des êtres humains se sont développés si rapidement et en si peu de temps. Ils ne croient pas que cela se soit fait naturellement. Il est très clair que la fonction intellectuelle tout à fait moderne est une acquisition très récente de notre lignée. Ce n'est pas une amélioration de ce qui existait avant, c'est un nouveau type de manipulation de l'information et un nouveau mode de fonctionnement de l'esprit. Aucune autre créature animale sur la planète n’a un tel point de comparaison et c’est pourquoi ils l’appellent le grand événement cérébral.

Les gens parlent aussi du chaînon manquant.

Où est le lien entre le passage des singes, des primates, des gorilles, et les hommes avec la volonté de développer des armes atomiques et de voler dans l'espace ?


Quand nous examinons les origines de l'homme, nous réalisons qu'il y a 50 000 ans, nous sommes vraiment allés là où aucune autre créature n'était encore jamais allée auparavant. Nous sommes devenus humains. Mais quelle a était l'étincelle qui a éclairé l'intelligence humaine ? S'agissait-il d'une mutation génétique provoquée par le processus de sélection naturelle de l'évolution comme le prétendent de nombreux scientifiques traditionnels, ou aurait-il pu s'agir d'une modification génétique produite par des extraterrestres, comme le pensent certains théoriciens ?

Une mutation artificielle réalisée par les extraterrestres

Il y a aussi l'idée qu'il y avait un gène ou des gènes qui sont apparus de manière aléatoire chez nos ancêtres, qui auraient pu donner la capacité de représenter symboliquement des objets dans notre environnement ou dans l'abstrait. Ce sont des choses que les chimpanzés, par exemple, ont beaucoup de mal à faire, même quand on leur apprend des mots. Les Homo Sapiens émergeant d’Afrique ont commencé à se comporter de façon symbolique. Ils ont commencé à manipuler l’information dans leur esprit d’une manière que leurs prédécesseurs n’avaient jamais faite auparavant. Ils ont ensuite transformé le monde qui les entourait en un vocabulaire de symboles distincts. Et ils réassociaient des idées à ces symboles de façon à imaginer de nouveaux types de mondes.

Il y a très longtemps, les extraterrestres sont arrivés sur cette planète. Ils ont réalisé que la planète était pleine de vie et que l’une d’entre elles était la forme la plus avancée de nos ancêtres. Ils ont retiré l'ADN et ont changé les informations de base contenues dans l'ADN. C'est exactement ce que fait la génétique aujourd'hui. On implante une cellule modifiée dans l'utérus d'une femme de la même espèce. Cette femme donnera naissance à un enfant environ 9 mois après. Mais à cause de cette mutation artificielle, c'est toute la différence, car elle a été faite artificiellement par les extraterrestres.

Et si, dans le cadre des mises à jour génétiques que les hommes ont reçu de la part des extraterrestres, une de ces mises à jour génétiques impliquait un téléchargement biologique de logiciel pour différencier les différents hémisphères du cerveau afin de permettre à la société humaine la fabrication d'outils, le contrôle du feu et l'organisation sociale de démarrer. Cette espèce particulière d'hominidé est devenue l'être humain que nous sommes aujourd'hui.

Un jeu de télé-réalité regardé depuis 50 000 ans

Si des espèces exotiques pouvaient voyager dans l'espace interstellaire, alors, selon toute probabilité, elles connaitraient les technologies de l'ADN recombinant. Bien entendu, cela dépendrait de leur propre composition génétique et qu'elle soit semblable à la notre. Mais s’ils comprenaient suffisamment de principes chimiques et physiques à partir de leur propre expérience du modèle de leur monde physique, alors, selon toute probabilité, manipuler notre ADN aurait été simple pour eux.

Mais si des êtres extraterrestres ont créé des humains en modifiant génétiquement nos ancêtres primitifs, différentes versions d'hominidés auraient-elles pu résulter d'expériences visant à créer une vie intelligente sur Terre, comme le prétendent les partisans de la théorie des anciens astronautes ? Ça reste l'une des plus grandes questions sans réponse.

Les documents anciens ne disent pas que nous faisons partie d'une expérience sociale. Les documents anciens disent qu'on nous a accordé ce cadeau. Les dieux nous ont offert l'intellect. Et c'est à nous de l'utiliser. Alors oui, nous pourrions effectivement faire partie d'une expérience, mais cela pourrait être une expérience d'intelligence. Ce pourrait être en fait un jeu, une sorte de plus grande émission de télé-réalité, dans laquelle toute l’espèce humaine est regardée par des anciens extraterrestres qui regardent l’émission depuis environ 50 000 ans.

La protéine FOXP2, le gène du langage

FOXP2 (Forkhead-Box P2) est un gène qui a été découvert dans nos nucléotides et c'est quelque chose qui nous distingue complètement de tout autre animal. Les scientifiques ont suggéré que ce gène seul est responsable du langage. Il n'y a absolument aucune preuve de l'origine de cette chose ni qu'il aurait subit une mutation de l'animal vers l'homme. Ce gène est apparut de nulle part sans aucune origine.

La question est donc la suivante : est-il possible que ce gène nous ait été donné ou greffé sur nous par des extraterrestres dans un passé lointain ? Et la réponse est oui.

Est-ce que ce sont les mêmes anciens extraterrestres, responsables de beaucoup d'autres œuvres sur notre planète, qui ont décidé que les hommes puisse communiquer à un niveau plus évolué ? C'est la question fondamentale aujourd'hui parmi ceux qui essaient de comprendre qui nous sommes et où nous nous plaçons par rapport aux extraterrestres qui ont peut-être manipulé notre ADN pendant des milliers d'années.

La preuve de nos origines extraterrestres nous aurait-elle réellement été transmise dans notre code génétique, comme le croient les adeptes de la théorie des anciens astronautes ? Peut-être que des preuves supplémentaires pourraient être apportées, non par des scientifiques, mais par des érudits religieux qui affirment qu'Adam et Ève ont réellement existé.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Les ovnis et la vie extraterrestre



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.