L'évolution des dinosaures

Reptiliens
A Ottawa, Ontario, Dale Russell, paléontologue et conservateur des fossiles de vertébrés au Musée national du Canada, publie en 1982 une expérience de pensée basée sur la tendance à la taille plus grande du cerveau et à la posture verticale des dinosaures.

Il propose une théorie sur ce qu'une espèce de dinosaures serait devenue si elle avait survécu à l'extinction massive qui s'est produite il y a 65 millions d'années. Ce qu'il a fait, c'est prendre le dinosaure connu sous le nom de Troodon, et ils ont remarqué les changements morphologiques dans la structure squelettique du dinosaure. Et en se basant sur le temps qui passe, ils l'ont extrapolé davantage. Et étrangement, ou assez merveilleusement, ils ont en fait proposé un modèle ressemblant à un être humanoïde reptilien, qui correspond en fait à celui des récits que nous entendons maintenant, ainsi que des récits de l'histoire ancienne.


C'était donc l’un des éléments d’information les plus convaincants où la science dit qu’il est possible que, si les dinosaures ne s'étaient pas éteints, ils seraient devenu une entité semi-humanoïde, semi-reptilienne, se tenant debout, ce que nous pourrions appeler un reptoïde.

Il pensait qu'il pouvait mesurer entre 1m20 et 1m50, peser environ 45 kg et avoir un cerveau assez avancé.

Mais cette espèce est-elle jamais née ? Et si certains dinosaures ne s'étaient pas éteint ? Et s’ils avaient réussi à survivre à l’extinction globale, ou présumée, et au fil du temps, certains d’entre eux se seraient développés par sélection naturelle, seraient devenus plus petits, seraient devenus plus intelligents, seraient devenus plus aptes et adaptatifs et auraient pris une forme humanoïde ?

Nous ne devrions pas nécessairement penser que les reptiliens sont des extraterrestres. Peut-être, d’une manière étrange, sont-ils nos ancêtres, même s’ils datent de millions et de millions d’années. Si les reptiliens existent, pourraient-ils être les descendants des dinosaures qui ont parcouru la Terre il y a des millions d'années ?

L'évolution du concept de dinosaure

Notre concept de dinosaures change tout le temps, bien sûr, et de nos jours, nous faisons tellement de nouvelles découvertes chaque année, que nous les réinterprétons de nombreuses façons. Certainement, si vous regardez 20 ou 30 ans en arrière, il y a tant de choses qui ont été découvertes depuis et de nombreuses autres choses qu'il nous reste à découvrir. En particulier, on pense que c’est très important qu’aujourd’hui soit parfaitement bien admis que l’idée que les dinosaures ne sont pas éteints. Ces dinosaures ont essentiellement évolué pour devenir des oiseaux et ils sont encore vivants aujourd'hui. Nous avons découvert que les dinosaures n'étaient pas recouverts d'écailles mais de plumes. Ainsi, la poule serait l'un des plus proches descendants des dinosaures. Et nous avons également le crocodile, la tortue et d'autres espèces qui découlent directement des sauriens. L'oursin est l'un des plus anciens dinosaures encore vivant.

Et maintenant que nous savons que tous les dinosaures ne sont pas tous morts, que certains d'entre eux ont survécu pour devenir des oiseaux à sang chaud, pensez à un dinosaure considéré comme un reptile à sang froid n'est plus la pensée dominante. Nous reconnaissons que, même si ce sont des oiseaux maintenant, nous ne les avons pas reconnus comme faisant partie de la famille des dinosaures. La science s'était trompé car la science ne connait pas tout.

Est-ce que d'autres dinosaures auraient survécu à la dévastation d'il y a 65 millions d'années dans des poches protégées et auraient-ils pu évoluer parallèlement à l'humanité dans des systèmes de cavernes cachées, et pourraient-ils être réellement des êtres que nous pensons être extraterrestres, mais qui sont en réalité nos voisins terrestres ?

Les paléontologues un peu trop sûr d'eux

Les paléontologues affirment généralement que les dinosaures ont disparu totalement il y a 65 millions d'années. Mais nous pensons qu’il est certainement du domaine de la faisabilité et de la probabilité statistique que certains aient trouvé un nid écologique pour survivre et puissent même exister encore aujourd’hui. Il ne faut pas être aussi catégorique sur des choses qui se sont passées il y a des millions d'années car nous avons déjà du mal à savoir ce qui s'est réellement passé lors d'évènements historiques survenus au siècle dernier.

Et je vous signale que, pendant que nous entendons des gens raconter sur Youtube qu'ils ont été enlevés dans des OVNI, parler de petits Gris et de grands humanoïdes, une minorité d'entre eux rapportent également des rencontres avec ce que nous appellerions des reptoïdes.

Donc, il est possible que sur une planète, sinon la Terre, ou ailleurs (pour ne pas être aussi catégorique que les paléontologues), ils aient évolué à partir de dinosaures.

Et les extraterrestres dans tout ça ?

Trouver un autre endroit dans cet univers si riche en ressources et capable de soutenir la vie était probablement une découverte très excitante pour les visiteurs extraterrestres sur Terre dans notre préhistoire. À leurs yeux, c’était peut-être l’endroit qu’ils pourraient coloniser ou peut-être un environnement de travail propice aux expériences qu’ils faisaient avec de nouvelles espèces qu’ils essayaient de créer. Peut-être ont-ils manipulé l'ADN de dinosaures pour favoriser certaines mutations. En jouant avec certaines mutations dans les gènes des dinosaures, les extraterrestres très avancés, par modification génétique, ont pu modifier le cours de l'évolution des dinosaures pour favoriser la montée des mammifères.

Est-il possible que des voyageurs célestes aient manipulé l'ADN des reptiles et des mammifères sur Terre, comme le pensent certains théoriciens ? Et l'une de leurs expériences aurait-elle pu aboutir à une espèce hybride reptilienne-humaine qui existe maintenant principalement sous terre ?

Il est fort possible que l’agenda reptilien s’intègre bien dans notre histoire. Nous ne connaissons vraiment pas la liste complète des dinosaures sur notre planète, car ceux-ci existaient depuis des millions d'années. Nombre de ces références à une race reptilienne actuelle ou à une ancienne race de serpents adorée par diverses cultures pourraient être une émanation, une variante génétique des dinosaures qui ont naturellement évolué ici sur Terre.

Si des extraterrestres avaient aidé l'évolution des reptiles et des êtres humains, aurait-il pu y avoir un mélange de gènes de reptiles et d'humain ? Peut-être n'avons-nous pas besoin de chercher plus loin que dans nos propres corps.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : À la recherche des aliens



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.