Le lac Tonlé Sap au Cambodge

Lac Tonlé Sap
Le lac Tonlé Sap au Cambodge est un système combiné de lacs et de rivières avec un flux qui change de direction deux fois par an et la partie qui forme le lac s’agrandit et se réduit considérablement de manière spectaculaire en fonction des saisons.

Mais cette masse d'eau inhabituelle est unique pour une autre raison : on dit qu'elle renferme l'épée mythique de Preah Pisnokar.

Le Cambodge possède une formidable légende autour d'une épée merveilleuse et d'un certain Pisnokar. C'est un sorcier, un maître artisan forgeron. Dans la mythologie cambodgienne, Preah Pisnokar est le fils d'un humain et d'une femme venue du ciel.

Les histoires disent qu'il est amené dans le monde céleste où on lui enseigne la technologie des dieux, et certains l'ont crédité en tant qu'architecte du plus grand sanctuaire religieux au monde, Angkor Wat, qui se trouve juste au nord du lac Tonle Sap.

Mais en plus des magnifiques structures, Preah Pisnokar aurait également fabriqué une épée qui le rendait invincible au combat.


Dans la légende cambodgienne, il est crédité pour avoir fabriqué une épée aussi fine qu'une plume. Preah Pisnokar avait une épée qui pouvait tailler la pierre. Et il a été rapporté qu'il pouvait utiliser ceci pour couper un pichet en céramique si finement au milieu que l'eau ne s'écoulerait que lorsque les deux moitiés seraient tombées en morceaux.

Selon la légende, Preah Pisnokar aurait lancé son arme puissante dans le lac Tonle Sap. Elle serait devenue trop faible pour lui être utile, un peu comme Excalibur a été rendu à la dame du lac dans l'histoire du roi Arthur.

Mais comment une épée devient-elle faible ?

Selon la théorie des anciens astronautes, la lame avait perdu de sa puissance et cette lame n'était pas en métal, mais en lumière. Une épée de feu existe-t-elle vraiment ?

Eh bien, ... si vous pensez à un type de sabre laser comme dans Star Wars...
 

Le sabre laser de Preah Pisnokar

Chaque fois qu'il le sortait pour couper quelque chose avec, il était plus aveuglant que le soleil. C'était une lumière très fine et très brillante qui émanée de la lame. D'après sa description, il pourrait s'agir d'une sorte de faisceau de type laser.

Des Lasers ? Il faut imaginer un ensemble de vagues qui se déplacent toutes en même temps. La lumière qui sort d'une ampoule est un groupe de personnes au hasard dans une foule qui coure dans toutes les directions, alors que le laser est l'ensemble des personnes qui marchent de manière ordonnée, en rang. Tout s'aligne et rend la lumière plus puissante et efficace.

Preah Pisnokar aurait-il vraiment pu exister ? Et si oui, l'incroyable épée qu'il manipulait pouvait-elle faire appel à un type de technologie laser ? Est-il possible que les sabres de lumière, une œuvre de science-fiction moderne, aient existé dans le passé ancien ?

Il existe deux manières de fabriquer un sabre laser. La première est à partir d'un rayon laser mais c'est très difficile à imaginer, car il est difficile de comprendre comment obtenir le point final à l'extrémité de l'épée, car la lumière continue de voyager. Il faudrait trouver un moyen de le replier sur lui-même.

Ce qui aurait beaucoup plus de sens est en fait un faisceau de plasma. Un faisceau de plasma est un groupe de particules très chargées énergiquement, qui brilleraient de sorte que vous obteniez l'effet du sabre laser. Et il est beaucoup plus facile d’avoir un point final, car ils répondent aux champs magnétiques. Le faisceau de plasma est constitué de particules énergétiquement chargées, chargées d'énergie, qui coupent presque tout.

Les technologies laser de l'antiquité

Les descriptions de la technologie du type laser peuvent être trouvées dans de nombreux textes à travers le monde antique. En Chine, cela s'appelle un miroir yin yang. il pouvait tuer des adversaires avec un faisceau de lumière.

Nous avons les Maoris, dont le dieu a vaincu les rebelles avec une sorte d'arme au laser.

Des histoires nous parviennent de l'Inde ancienne de la flèche de Rama, qui était une sorte d'arme laser.

Nous avons la célèbre histoire d'Archimède, utilisant une sorte de miroir magique pour créer un laser qui incendiera des navires.

Il semble donc que d'anciens lasers étaient utilisés et que cette technologie provenait probablement d'extraterrestres.

Et si les armes futuristes que nous croyons avoir développées dans nos arsenaux modernes sont en réalité des réinventions de quelque chose d’avant ? Pourrions-nous inconsciemment recréer notre passé ancien ? Ce que nous avons, ce sont des personnes qui sont des témoins oculaires et, dans une certaine mesure, des victimes d'un spectacle qui se passe au-dessus de leur tête et qui tentent d'expliquer aux gens quelque chose qui était vraiment d'une ampleur qu'ils ne pouvaient pas comprendre.

L'intervention des extraterrestres

Nous pensons aujourd’hui que nous sommes en train d’inventer toutes ces choses merveilleuses, ce que nous sommes, mais cela a déjà été fait auparavant. Les extraterrestres pourraient bien avoir donné à l'homme ces armes. Ils veulent que nous puissions nous défendre nous-mêmes pour avancer et, à la longue, leur ressembler.

Des flèches enflammées aux missiles à la recherche de chaleur, l'évolution de l'armement mortel de l'humanité pourrait-elle être le résultat d'interventions extraterrestres ? Des êtres extraterrestres auraient-ils pu nous donner la technologie comme moyen d’accélérer la sélection naturelle ? Ou auraient-ils pu transmettre leurs connaissances avec un agenda spécifique – et peut-être insidieux – en tête ? Certains disent que la réponse est juste devant nous – ou dans un autre texte ancien ou une sculpture en attente d'être découvert.

Mais une chose est certaine, il est préférable de continuer à chercher et à se préparer avant leur retour.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Fouilles archéologiques



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.