Les champignons magiques

Champignons
Les champignons magiques sont l’une des drogues les plus sûres au monde. La mort par toxicité est presque inconnue par rapport à une intoxication avec des champignons plus dangereux représentant un risque beaucoup plus grand en termes de dommages graves.

Adam Winstock, psychiatre spécialiste de la toxicomanie et fondateur du Global Drug Survey, illustre succinctement que le plus grand danger ne provient pas de la consommation de champignons magiques, mais de la consommation par erreur de champignons. Bien qu'il existe de nombreux guides pour éviter les champignons vénéneux et identifier ceux qui sont magiques, les chanceux de Laponie peuvent simplement regarder les rennes pour savoir quels sont ceux qui font la danse du cabri après avoir mangé des champignons.

 

Le Global Drug Survey

Selon son site Web, GDS est une société de recherche indépendante basée à Londres qui a pour mission « de rendre l'utilisation des drogues plus sûre, quel que soit leur statut juridique, en partageant des informations avec les individus, les communautés, les organisations de santé et les politiques ». Régulièrement GDS produit des rapports et « une gamme de matériels d'éducation sur les drogues destinés aux professionnels de la santé et du droit, au secteur du divertissement et au grand public ».

Le rapport 2017 contient de nombreuses informations intéressantes concernant les champignons « magiques » hallucinogènes à la psilocybine. Ils prétendent même qu'il s'agit probablement du médicament le plus sûr au monde.

Notez bien cependant qu'ils ont fait une « enquête » et non une étude. L'enquête a révélé que, sur les plus de 12 000 personnes ayant déclaré avoir consommé des champignons hallucinogènes en 2016, seulement 0,2% ont admis avoir eut besoin d'un traitement médical d'urgence. À titre de référence, c'est au moins cinq fois moins que ceux qui admettent avoir besoin d'un traitement d'urgence après avoir pris de la MDMA, du LSD ou de la cocaïne. La comparaison avec le LSD est particulièrement intéressante. Il est possible que les utilisateurs de LSD aient des difficultés à mesurer la quantité à prendre ou, plus vraisemblablement, à ne pas connaître le dosage réel qu'ils achètent.

Une expérience psychédélique

Champignons magiques
Bien qu'il n'y ait pas de véritable toxicité pour les champignons magiques et que les effets s'estompent au bout de quelques heures, il faut néanmoins rester prudent. Pour ceux qui recherchent une « expérience psychédélique modérée » et « l'amélioration de l'environnement et des interactions sociales » (soit environ 81,7% des consommateurs... on ne sait pas ce que cherchaient les autres), la consommation des champignons combinée avec de l'alcool est une utilisation classée dans la catégorie « à risque ou risques inconnus ». Elle augmentent les risques de dommages, le plus souvent des blessures accidentelles, de la panique et de la confusion de courte durée, une désorientation et des craintes de perdre la tête.

Pour éviter que de tels effets secondaires ne tournent au drame vous devez soigneusement planifier votre « voyage » avec une compagnie de confiance dans un endroit sûr et sachez toujours quels champignons vous utilisez.

C'est un bon conseil pour tous les consommateurs de drogues à des fins récréatives, mais l’enquête privilégie le cannabis synthétique aux avertissements particuliers. Plus d'un utilisateur occasionnel sur 30 et un utilisateur assidu sur 10 (chaque semaine) ont déclaré avoir besoin d'un traitement médical d'urgence.
 

Donnés aux personnes en phase terminale

champignon magique
Des champignons magiques aident des personnes en phase terminale à faire face à la mort. Dans le monde des psychédéliques, très peu de substances ont été aussi largement utilisées au cours de l'histoire que la psilocybine. Ce puissant hallucinogène est la substance chimique psychotrope active dans de nombreuses espèces de champignons que l'homme et les animaux consomment depuis des milliers d'années.

Bien que les étudiants et les fans de Pink Floyd utilisaient déjà ces champignons à des fins récréatives, de nombreux systèmes de connaissances autochtones et religieuses considèrent ce produit comme un médicament puissant, voire une passerelle vers d’autres plans d’existence. Montrant à quel point la médecine « moderne » peut être en retard, les chercheurs en médecine clinique ont commencé ces dernières décennies à tester ce composé en tant que traitement curatif de divers problèmes mentaux et comportementaux ou même à aider les fumeurs à s'en défaire.

Pour ajouter à l'excitation grandissante face aux avantages potentiels pour la santé de cet ancien médicament, deux nouvelles études récemment publiées dans le Journal of Psychopharmacology ont révélé que les soi-disant « champignons magiques » pourraient être le prochain médicament de grande ampleur pour aider les personnes en phase terminale à soulager leur anxiété ou leur peur de mourir.
 

L'intelligence artificielle s'en mêle

Préféreriez-vous que vos hallucinations soient naturelles ou provoquées artificiellement ? Ce choix peut désormais être disponible. En effet, un groupe de recherche britannique a mis au point une « machine à hallucinations » qui associe des casques de réalité virtuelle à une version modifiée de l'algorithme DeepDream de Google. Le but prétendu est d'étudier comment le cerveau différencie la réalité des hallucinations afin de les induire artificiellement sans utilisation de drogue.

Les chercheurs testent déjà les casques en les faisant porter par des étudiants de niveau collégial lorsqu’ils se promènent sur le campus. Ce concept intéressant a été présenté lors d'une conférence donnée par le professeur Anil Seth, codirecteur du centre Sackler de l'université de Sussex, où les recherches ont eu lieu.

Pour développer les hallucinations de réalité virtuelle, le groupe a intégré des algorithmes de vidéos panoramiques de scènes de nature. Deep Dream a ensuite recherché dans le champ de visualisation des modèles qu’il pourrait améliorer avec les vidéos. La technique est similaire à celle de la paréidolie où l’esprit prend une image floue et la fait correspondre à une image connue, par exemple, quand une personne regarde un morceau de pain grillé brûlé et voit une image d’Abraham Lincoln.

Les premiers résultats sont mitigés

Est-ce que cela ressemble à des hallucinations ? Les résultats publiés dans la revue Scientific Reports, disent oui et non. Dans une expérience, 12 volontaires ont vu des modèles devenir des vues de leur campus et leurs réponses aux questions sur les images, la perte de contrôle et la perte du sens de soi correspondaient aux réponses d’un autre groupe décrivant les effets de la prise de champignons psilocybine.

Dans la deuxième expérience, après avoir visionné les visualisations DeepDream, les participants ont déclaré qu’ils n’avaient pas subi de distorsion temporelle, effet secondaire commun de la psilocybine et d’autres substances psychédéliques.

L'un des avantages de cette machine à hallucinations est qu'elle permet aux chercheurs de contrôler quelles hallucinations sont perçues par une personne et, étant donné qu'ils voient les mêmes, comparent les réactions des différents cerveaux. Par accident, de nombreuses vidéos panoramiques utilisées contenaient des chiens, ce qui a entraîné de nombreuses hallucinations canines. C'était sans doute un peu comme avoir manger des champignons magiques avant d’aller à une exposition canine et espérer ne pas se faire mettre dehors pour aboyer sans cesse.

Les chercheurs disent qu’ils sont loin de reproduire les hallucinations des champignons ou du LSD, mais ils vont de l’avant et y parviendront dans peu de temps. Pour les futurs utilisateurs, cela nécessite une grande confiance en celui qui programme vos hallucinations. Feriez-vous confiance à Google ?

Et si toutes les personnes utilisant la machine à hallucinations ont la même hallucination, pourra-t-on appeler cela « réalité » ? C'est peut-être déjà ce que nous vivons...


Source : https://mysteriousuniverse.org


Retour à la catégorie : Etrange



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 15 Janvier 2019. Il est à jour.