Les restes de l'évolution

A Punjab, en Inde, en 2001, un garçon nommé Balaji est né avec une déformation étrange. Il possédait une queue de 18 centimètres. Croyant que sa queue est un signe de divinité, les gens commencent à affluer chez lui, offrant des prières, de l'argent et des cadeaux, dans l'espoir que leurs souhaits se réalisent en retour.

Il semblait autrement parfaitement normal, mais il avait une queue étrange en forme de serpent à la base de son dos. Et la raison pour laquelle il était adoré était que leurs propres légendes rapportaient des êtres avec des queues comme celle-ci. Et ils pensaient qu'il était la forme réincarnée de l'un des dieux.

 
BFMTV en parle aussi car ce garçon s'est fait opéré pour qu'on lui retire sa queue en 2016.

Depuis le XIXe siècle, plus de 100 cas de queues humaines ont été rapportés dans des revues médicales. Chaque embryon humain a une petite queue dans les premiers stades de développement, qui est absorbée par le corps en croissance au bout de neuf semaines de grossesse. Des similitudes dans les stades de développement des embryons d’animaux ont été observées depuis très longtemps. Darwin a noté que les espèces étroitement apparentées ont souvent des embryons qui commencent par avoir l'air essentiellement identiques. Et puis, ce n'est que plus tard dans le développement qu'ils commencent à développer certaines de leurs caractéristiques qui définissent de manière unique les différentes espèces.


Et, en fait, nos propres embryons ont une queue, par exemple, et ressemblent beaucoup aux embryons d'autres animaux à vertèbres si nous regardons à un stade très précoce de notre développement.

Un ancêtre commun reptilien

Si vous remontez assez loin, les humains et les reptiles partagent un ancêtre commun. Si vous remontez à environ 300 millions d’années, vous trouvez ce groupe en évolution, où une ligne partait vers ce que sont maintenant les reptiles et les oiseaux, et l’autre ligne partait pour toute une série d’animaux, y compris les ancêtres de ce qui est devenu les mammifères. Et une scission commence à se produire environ 250 millions d'années avant notre époque.

Pendant tant d'années, nous avons grandi en pensant que les reptiles étaient le parent le plus proche des dinosaures et nous savons maintenant que c'est un peu différent. En fait, si vous regardez le Tyrannosaure, il est essentiellement le prédécesseur des oiseaux modernes. Donc, si nous remontons très loin dans le temps et si nous examinons comment l'évolution a changé les formes animales au fil des ans, certains mammifères ressemblent beaucoup à des reptiles. En fait, ils ressemblaient à de petits lézards avec de la fourrure.

Donc, en regardant l'évolution de la vie sur la planète, nous sommes tous liés, nous le sommes tous.

En plus des humains nés avec des queues, il existe d'autres maladies génétiques qui pourraient suggérer un lien avec notre passé reptilien. Les personnes atteintes de la maladie ichtyose ont une peau sèche et squameuse. Et les personnes atteintes de la maladie appelée syndactylie et ectrodactylie ont des doigts fusionnés et des mains semblables à des griffes. Il existe même une légende biblique selon laquelle les gens qui vivaient avant le patriarche Noé avaient les doigts palmés.

La légende dit que, jusqu'au temps de Noé, tous les êtres humains étaient nés avec des doigts palmés, de nature presque reptilienne. Et ce Noé a été le premier à naître sans cela. Et en tant que tel c'était un signe et un symbole des choses à venir.

Les lignées royales reptiliennes

Peut-être y a t-il eu des cas où les caractéristiques des reptiles étaient plus prévalentes chez l’homme ? Il existe des traditions dans de nombreuses cultures de lignées reptiliennes associées à la royauté. Selon la légende, Alexandre le Grand aurait été engendré par un dragon. Les légendes japonaises disent que le fondateur de la dynastie impériale Jimmu était l'arrière-petit-fils d'un dieu dragon. Et en Chine, les anciens empereurs étaient décrits comme ayant une apparence de dragon. Alors est-il possible que ces anciens dirigeants aient eu un lien plus direct avec leurs ancêtres reptiliens ?

Le problème de la lignée royale est l'un de ceux qui croient que l'hérédité de certains individus porte en quelque sorte une signature unique dans le sang qui leur a été donné par les anciens êtres humains reptiliens. Alors, demandons-nous pourquoi, au cours de l'histoire humaine connue, certaines familles et certaines lignées ont prétendu être supérieures au reste de l'humanité, si supérieures qu'elles ont le droit de les gouverner. Pourquoi les empereurs chinois ont-ils revendiqué le droit de gouverner à cause de leurs prétendus descendances des dieux serpents ? Pourquoi les rois de la Médie, maintenant l'Iran, ont-ils été appelés la dynastie Dragon de Médie ? Pourquoi ce thème constant se déploie-t-il tout au long de l'histoire ?

Les histoires de dirigeants avec des lignées reptiliennes pourraient-elles être vraies ? Et si oui, est-il possible que tous les humains aient un lien génétique avec les ancêtres reptiliens ? Certains croient que davantage de preuves peuvent être trouvées dans nos cerveaux.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Recherches paranormales



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.